SNDA
Société Nationale pour la Défense des Animaux
"Au coeur de la dignité humaine, se trouve aussi la justice envers les animaux."
ACCUEIL OPINIONS CONTACTS LIENS

> L'ASSOCIATION

> THEMES

> CAMPAGNES

> ARCHIVES

> CHRONIQUES

> Campagnes

Anti-corrida

Dernières nouvelles de la lutte contre la tauromachie



1.1 Initiative anti-corrida à soutenir


Une action anti-corrida complètement inédite en France aura lieu du 23 au 29 juin prochain. L’objectif : que la ville de Chambéry, Préfecture de Savoie, se déclare « ville anti-corrida et amie des animaux ».


La FLAC, en relation avec le maire de Chambéry et son conseil municipal depuis notre implantation dans cette ville en 2010 (voir lien ci-dessous), garde bon espoir. Il faut savoir que cette municipalité est très sensible à la condition animale et à la cause anti-corrida. A fortiori quand on sait que la plupart des députés de Savoie sont des anti-corridas notoires. Résultat : cette motion serait une victoire extraordinaire pour notre cause dans la mesure où pour la première fois, une Préfecture prendrait une telle décision.


http://www.flac-anticorrida.org/fete-animal-chambery/


En ouvrant le lien ci-dessous, vous comprendrez la nature, dans tous ses détails, de cette démarche sportive anti-corrida. Son but: relier Paris à Chambéry en vélo. Soit: 600 kms d'efforts et de sueur pour convaincre la mairie de Chambéry. L'ASCR 66 et L 214 sont les partenaires de la FLAC dans ce projet ambitieux.


>> découvrez l’action "A vélo pour les taureaux"


Ce périple sera parrainé officiellement par une véritable légende du cyclisme français en la personne de Raymond Poulidor. Il ne sera pas seul puisque l'écrivain Christian Laborde, passionné de vélo, et le philosophe savoyard Yves Paccalet nous ont fait le grand honneur, à leur tour, de nous parrainer. Yves Paccalet, assurément, jouera un très grand rôle dans la décision de la mairie de Chambéry. TRES IMPORTANT !  Pour mener à bien cet objectif, il faut recueillir un maximum de signatures pour la pétition ci-dessous. Symboliquement, 600 signatures serait l'idéal. 1 signature par km. C'est très simple et cela ne vous prendra que 2 minutes. Ensuite, cette pétition sera remise aux médias et à la délégation de la municipalité de Chambéry qui nous recevra. >> Signez la pétition "Chambéry ville anti-corrida" Par ailleurs, si vous connaissez des personnes susceptibles de tenir des stands FLAC dans les villes qui seront traversées, veuillez avoir la gentillesse de nous le signaler: Melun, Auxerre, Dijon, Mâcon et Bourg-en-Bresse.


 



1.2 Une information encourageante : la QPC (Question prioritaire de constitutionnalité) contre la corrida renvoyée par le Conseil d’Etat devant le Conseil constitutionnel.

www.anticorrida.com


 


1.3 Alès, le combat continue

Les 11 et 12 mai 2013, le CRAC annonce dès à présent un rassemblement unitaire abolitionniste sans précédent. L’objectif : plus de 5 000 militants pour empêcher les séances de barbarie ou pour fêter « Alès, ville de l’abolition ! ».

www.anticorrida.com


 





Paris, 11 février, manif historique : 4 000 personnes dans le froid contre la corrida !





Communiqué du CRAC :


Animaux en péril (Belgique), le CRAC Europe, Comité Radicalement Anti Corrida pour la protection de l’enfance, Droits des animaux et le collectif Non à la honte française !, représentant 188 associations et un potentiel de 500 000 électeurs, ont organisé samedi 11 février 2012 une manifestation républicaine historique contre une barbarie indigne de notre vingt et unième siècle : la barbarie des arènes.


Nos revendications étaient les suivantes : le retrait de l’inscription de la corrida du PCI, patrimoine culturel immatériel français, que justice soit rendue aux anticorrida lynchés à Rodilhan le 8 octobre 2011, que figure l’abolition de la corrida dans le programme des candidats à la présidentielle.


Au plus fort de cette manifestation, et ce, dans un froid extrême, notre cortège s’étalait sur plus de 500 mètres, totalisant près de 4 000 personnes, de tous horizons. Malgré un long parcours — 6 kilomètres —, 2 000 d’entre elles ont rejoint le Trocadéro, afin d’écouter les intervenants qui s’exprimaient devant le très fort montage vidéo de Jérôme Lescure (CRAC Europe – Minotaure Films), qui montrait le massacre des 95 militants anticorrida pacifiques lynchés dans les arènes du village de Rodilhan (Gard) par une horde de barbares. Jean-Marc Governatori, candidat à l’élection présidentielle pour l’AEI, Alliance écologiste indépendante, a pris la parole pour soutenir l’abolition définitive de la corrida en France.


Le seul député ayant osé braver le froid était belge : Laurent Louis, qui a de nouveau reçu récemment un courrier du garde des Sceaux français, Michel Mercier, l’assurant du suivi du dossier de Rodilhan.


En chemin, le cortège s’était arrêté rue de Ségur, devant le QG de campagne de François Hollande. Une délégation, représentée par Hélène Vaquier, présidente du CRAC Europe, et Jean-Pierre Garrigues, vice-président, a été reçue par un représentant du candidat socialiste à la présidentielle. Nous lui avons signifié que François Hollande figurait sur notre liste noire et que tout, tout comme Nicolas Sarkozy, nous appellerions à voter contre lui, son entourage étant gangrené par des amateurs de torture tauromachique tels que : Manuel Valls, Pierre Moscovici, Jean-Christophe Cambadélis, Henri Emmanuelli…


Au premier tour de la présidentielle, nous appellerons à voter pour les candidats abolitionnistes : Nathalie Arthaud, Nicolas Dupont-Aignan, Jean-Marc Governatori, Corinne Lepage.


Les 500 000 citoyens membres du collectif Non à la honte française ! lancent un avertissement solennel aux candidats aficionados :


en 2012, les taureaux voteront !


www.animauxenperil.be


www.anticorrida.com


www.droitsdesanimaux.net


www.patrimoine-corrida.fr


 


BFM TV !

http://temoins.bfmtv.com/fr/photos/info/2012-02-11/36604/rassemblement-historique-contre-la-corrida.html


Nord Eclair 11 février 2012 :

http://www.nordeclair.fr/Actualite/2012/02/11/des-nordistes-manifestent-a-paris-contre.shtml


Métro :

http://metroreporter.metrofrance.com/fr/photos/a-la-une/2012-02-11/12453/manifestation-anti-corrida-a-paris-le-11-fevrier-2012.html


Communiqué de  soutien de MC.Blandin à la mobilisation anti-corrida :

http://mariechristineblandin.eelv.fr/soutien-de-mc-blandin-a-la-mobilisation-anti-corrida/


Communiqué de Animaux en Péril

http://www.animauxenperil.be/pages/news/corrida-paris-fevrier-2012.html


 


Des photos et vidéos !


Montage de Jérôme Lescure réalisé spécialement pour la manifestation du 11 février. A voir absolument !

http://www.dailymotion.com/video/xokwdr_montage-pour-la-manifestation-anti-corrida-du-11-fevrier-2012_news


Petits reportages de la manif :

http://www.inumaginfo.com/anticorrida.html


http://www.ogritodobicho.com/2012/02/grande-manifestacao-em-paris-contra.html


http://evolutionnaire.free.fr/manifanticorrida2012.php


http://www.youtube.com/watch?v=Ew26CwIDZXg


http://www.youtube.com/watch?v=3VEAbfz4a88&feature=related


http://jenolekolo.over-blog.com/article-corrida-on-t-arretera-99168971.html


http://www.youtube.com/watch?v=FB7IBinx8ko


 http://www.citizenside.com/fr/photos/politique/2012-02-11/49533/manifestation-du-crac-comite-radicalement-contre-la-corrida-a-paris.html 


http://www.citizenside.com/fr/photos/politique/2012-02-11/49537/les-anti-corrida-manifestent-a-paris-devant-l-assemblee-nationale.html


 


En différentes langues !


France/Paris: Grand manifestation anti corrida

http://www.evana.org/index.php?id=70426


 France: Huge demonstration against bullfights

http://www.evana.org/index.php?id=70427


 Grosse Demonstration gegen Stierkaempfe

http://www.evana.org/index.php?id=70428


Francia: Manifestación contra las corridas de toros

http://www.evana.org/index.php?id=70428


 França : Manifestação contra touradas

http://www.evana.org/index.php?id=70429


Nouvelle manifestation unitaire à Paris le 11 février 2012 à 15 heures contre l’inscription de la corrida au patrimoine immatériel culturel Français



Pour le retrait de l’inscription de la corrida du patrimoine culturel français, contre le lynchage des anticorrida à Rodilhan (8 octobre), pour demander aux candidats à la présidentielle que figure l’abolition de la corrida dans leur programme, tous avec nous à Paris le 11 février ! RV à 15 heures devant l’Assemblée nationale, puis départ vers le Trocadéro avec Animaux en Péril (www.animauxenperil.be ), le CRAC Europe pour la protection de l’enfance (www.anticorrida.com), Droits des animaux (www.droitsdesanimaux.net) et le collectif Non à la honte française ! (www.patrimoine-corrida.fr), qui regroupe 179 associations.  Un événement inédit vous y attend.


Soyons nombreux à dire NON à la barbarie des arènes !


Merci de venir avec un haut bleu, blanc ou rouge et un bas de la même couleur ou plutôt neutre à défaut (noir par exemple). Jean-Luc Bernard, metteur en scène et comédien nous prépare une mise en scène qui devrait faire date, à condition de respecter les consignes vestimentaires. Nous comptons sur vous !


Il reste aussi quelques places au départ de Lille. Merci de contacter le délégué du CRAC, Franck Andrieux si vous êtes intéressé : franckandrieux@laposte.net


 Il reste quelques places au départ de la Belgique pour la manif du 11 février :

http://www.animauxenperil.be/pages/news/manif-anti-corrida-paris-fevrier-2012.html


Lire le communiqué du CRAC Europe pour la manifestation du 11 février 2012 :

http://www.anticorrida.com/actualites/communique-de-presse-du-crac


Assemblée Nationale, le 11 février à 15 heures. Tous à Paris contre la corrida.


La FLAC se dote d’un nouveau site Internet :

http://www.flac-anticorrida.org/

Manifestation du 28 mai 2011 contre l’inscription de la corrida
au patrimoine immatériel culturel Français


En 2012 les taureaux voteront !




Communiqué du Collectif


Chers amis de combat,


Contrairement à ce qu’ont pu dire quelques mauvaises langues en externe (milieu de la torture tauromachique !) et en interne (ce qui est nettement plus grave), la manifestation du 28 mai 2011 à Paris a été un grand succès : 1200 personnes réunies dont 1000 tenant le panneau réalisé pour l’occasion « 2012 : les taureaux voteront ! »


Un immense merci à toutes et à tous, les particuliers et les 160 associations membres du collectif « Non à la honte française ! ». C’est tous ensemble que nous allons y arriver et les associations qui n’ont pas encore rejoint le collectif peuvent encore le faire. Vous pouvez solliciter vos associations en ce sens. N’oublions surtout pas que les associations existent uniquement grâce à leurs membres qui souhaitent toutes et tous l’Union !


Au cours de cette manifestation, de nombreuses personnalités se sont relayées à la tribune, sous un écran géant de 11 m2 loué par le CRAC Europe. On peut citer notamment les députés Muriel Marland-Militello (UMP), Gérard Bapt (PS), Yves Cochet (EELV), le sénateur Roland Povinelli (PS), Julien Bayou, directeur de campagne d’Éva Joly (EELV), Jean-Marc Governatori (AEI) et la chanteuse Stone. Mylène Demongeot était également présente. Par ailleurs, une délégation de cinq représentants — Muriel Marland-Militello, Roland Povinelli et J.- P. Garrigues pour la France, Marta Esteban, de la plate-forme ¡La tortura nos es cultura ! pour l’Espagne, et Marius Kolff, directeur du CAS International , Comité anticorrida, pour les Pays-Bas — du collectif Non à la honte française !, initié par le CRAC Europe, et qui regroupe, pour la première fois dans la lutte anticorrrida, 160 associations, françaises et étrangères, a été reçue pendant plus d’une heure au ministère de la Culture par trois conseillers de Frédéric Mitterrand. Et c’est nous qui avons arrêté la discussion dans la mesure où le sénateur Povinelli devait ensuite participer à une réunion du PS. Il avait bien l’intention d’attaquer frontalement les députés aficionados et Jean-Marc Ayrault, président du groupe socialiste à l’assemblée nationale qui bloque entre 50 et 100 signatures de députés PS. Il est temps que les verrous sautent !


Lors de nos entretiens au ministère, le sénateur Povinelli et la députée Marland-Militello ont été très fermes. Les technocrates du ministère ne s’attendaient certainement pas à cela !


Les conseillers du ministre ont reconnu d’une part que notre action citoyenne désorganisait leur service, et que, d’autre part, les conditions de cette inscription étaient très discutables, car sans aucune transparence ni aucune démocratie. Un décret ministériel est d’ailleurs en préparation pour changer les règles d’inscription au patrimoine culturel immatériel de la France.


Nous sommes à la croisée des chemins. Les citoyens des différents pays tauromachiques s’indignent et se mobilisent de plus en plus pour demander à leurs élus d’abolir cette pratique barbare. Sentant le danger, les responsables du mundillo utilisent tous leurs relais pour tenter de protéger la torture publique d’un herbivore.


L’abolition de la corrida va dans le sens de l’histoire. Elle a été votée en juillet 2010 par le parlement catalan espagnol. Son classement au patrimoine français est une indignité. Dans les semaines qui viennent, M. Mitterrand devra entendre la voix de plus en plus forte de l’immense majorité des français qui souhaite l’annulation de cette décision anachronique qui fait de nous la honte de l’Europe.


Dans ce contexte, et suite à la manifestation de samedi, nous avons reçu de très nombreux soutiens du monde de la Culture. Nous disposons depuis hier d’un exemplaire de l’annuaire interne de tous les personnels et responsables du ministère. Nous vous proposons d’intensifier nos actions qui sont déjà efficaces en contribuant par nos protestations (mails, téléphone, Fax et courriers postaux) à « désorganiser » l’ensemble des services du ministère. Nous préparons une sélection « choisie » de coordonnées de responsables que nous allons vous communiquer au plus vite. A ce stade, il n’y a plus aucune raison que nous obéissions aux demandes du ministère de la Culture en appelant un seul numéro dédié pour recevoir nos appels.


A bientôt pour la suite. Nous devons et nous pouvons obtenir gain de cause. Le ministère joue l’enlisement et espère une démobilisation avec le temps. Prouvons lui le contraire !


L’organisation de la manifestation du samedi 28 mai a coûté plus de 6000 euros. Nous lançons une souscription pour pouvoir continuer l’action. Merci par avance. Les chèques sont à envoyer à l’ordre du CRAC Europe, BP 10244, 30105 Alès Cedex.


 Bien à vous dans la lutte.


Jean-Pierre Garrigues

Vice-président du CRAC Europe

Animateur du collectif

Tél. 06 75 90 11 93


www.anticorrida.com


www.patrimoine-corrida.fr



Ils ont osé ! La corrida inscrite au Patrimoine Culturel Immatériel de la France


Dernière minute :


Appelez le plus possible le Ministère de la Culture au N° : 01 40 15 81 99.

Il vous sera demandé votre nom et votre numéro de téléphone, mais en plus, on vous explique qu'il a été créé une pétition afin de recueillir les avis au sujet de cette inscription honteuse pour notre pays.

Le but, expliquent-ils : présenter à Frédéric Mitterand, au bout d'un certain temps, le rapport de force qui s'est exprimé. De telle sorte à en tirer les conséquences... Ce qui veut dire, en sous-entendu : retirer cette décision d'avoir inscrit la corrida au patrimoine immatériel de la France, au cas où les appels anticorrida seraient plus nombreux que les appels procorrida.



A visionner absolument



Il s'appelle Thomas, il a sauvé un taureau de la corrida et nous dévoile les images de la complicité qu'il a su instaurer avec cet animal. Fadjen, c'est le nom du taureau, change le regard que beaucoup d'entre nous ont encore, par pure méconnaissance, sur ces animaux, ces images ont aussi le pouvoir de renforcer notre détermination quant à la cruauté des corridas. A voir absolument donc...

Lien vers les vidéos : http://www.youtube.com/watch?v=Brzl0AwAp3U


Objectif :

- Obtenir l’annulation de cette décision


Dernière minute


42 associations ont déjà répondu à l’appel du CRAC http://www.anticorrida.com/ pour « l’union sacrée ». Un collectif se met en place et un site dédié à cette action sera valide dans quelques heures. Vous y trouverez toute l’actualité de cette inscription au patrimoine de la corrida au patrimoine immatériel de la France.


Nous pouvons déjà vous annoncer les informations suivantes :


1) La corrida a été retirée hier (28 avril 2011) de la liste du patrimoine immatériel sur le site internet du ministère de la Culture. C’est bon signe. Merci à Jean-Paul Richier pour cette information très importante ;


2) Vous pouvez téléphoner au ministère de la Culture pour demander la désinscription de la corrida au : 01 40 15 81 99. Je viens de tester ce numéro, c’est le bon. Soyons nombreux ! On vous demandera vos noms prénoms et numéro de téléphone. Les appels sont comptabilisés. C’est très important !


3) 50 députés demandent le retrait de cette décision inique et anti-démocratique.


4) Aujourd’hui même, l’avocat du CRAC met en demeure le ministre de la Culture, par courrier en RAR, d’annuler cette inscription de la corrida au patrimoine immatériel français. En cas de refus, une procédure sera mise en place. Nous y travaillons déjà.


5) Pétition disponible sur le site du collectif « Patrimoine Corrida » http://www.patrimoine-corrida.fr/


 


Il faut absolument maintenir la pression.


Comment ? Ecrire


Vous trouverez en pièce jointe les coordonnées des trois responsables de cette situation : messieurs Sarkozy, Fillon et Mitterrand. Merci de leur envoyer des mails, fax, courriers postaux et de téléphoner pour demander l’annulation de cette inscription de la corrida au patrimoine immatériel de la France ? Il faut le faire aussi souvent que possible. Tous les jours si vous le pouvez. Vous trouverez également en pièce jointe une lettre type dont vous pourrez vous inspirer.


- Participer à la manifestation prévue le samedi 28 mai 2011 devant le Ministère de la Culture


- Consulter le dossier complet sur le site http://www.veterinaires-anticorrida.fr


Marche à suivre pour interpeller les décisionnaires


Vous pouvez écrire, très régulièrement et en continu, jusqu’à ce que nous obtenions satisfaction, à Frédéric Mitterrand, François Fillon et Nicolas Sarkozy. Mais aussi à l’UMP. À notre connaissance, les courriers postaux sont bien pris en compte, ils ne s’effacent pas d’un simple clic.


Lien vers le fichier Lettre type


Adresses : (affranchissement gratuit pour le président)


M. le Président de la République
55 rue du Faubourg-Saint-Honoré
75008 PARIS
Téléphone standard : 01 42 92 81 00 FAX : 01 47 42 24 65


-----------------------------------------------------------------------------------------------------


M. François Fillon

Hôtel Matignon

Premier Ministre

57 rue de Varenne

75007 PARIS

Téléphone standard : 01 42 75 80 00

FAX : 01 45 44 15 72

Mail : premier-ministre@cab.pm.gouv.fr


-----------------------------------------------------------------------------------------------------


M. Frédéric Mitterrand

Ministère de la Culture et de la Communication

3 rue de Valois

75033 PARIS CEDEX 01

Téléphone du secrétariat principal du ministre : 01 40 15 87 71

FAX : 01 40 15 85 40

Mail : sp.ministre@culture.gouv.fr


-----------------------------------------------------------------------------------------------------


Sites sur lesquels vous trouverez, si vous préférez, les formulaires pour écrire vos messages :


François Fillon :

http://www.gouvernement.fr/premier-ministre/ecrire


Nicolas Sarkozy :

http://www.elysee.fr/ecrire/


UMP

55, rue La Boétie

75008 Paris


Jean-François Copé (secrétaire général de l’UMP)

http://jeanfrancoiscope.fr/wordpress/


La corrida est une tradition cruelle à supprimer, comme d'autres avant elle :

l’excuse de la codification.


La persistance de traditions cruelles se doit d’être interdite 


La corrida est une pratique cruelle. Certains prétendent qu’elle ne l’est pas du seul fait qu’elle est codifiée.


Les sociétés humaines ont ceci de particulier qu’elles ont tendance à codifier leurs pratiques, ne serait-ce que pour se repérer ou pour assurer la pérennité d’une habitude. C’est ainsi qu’ont bénéficié de codes des pratiques aussi cruelles que l’application de la question, les autodafés, les châtiments corporels infligées aux esclaves ( « le code noir »…), la méthode de lapidation des femmes adultères, le bandage des pieds des chinoises, les méthodes de mise à mort des condamnés selon le crime commis, l’art et la manière de réduire les têtes chez les Jivaros (et les raisons du choix des victimes), les rites liés aux sacrifices humains (en Grèce, au Mexique ; au Pérou …), les sacrifices des veuves en Inde, l’excision des petites filles… la liste est longue.


Les arguments n’ont jamais manqué pour justifier la poursuite de ces pratiques. Mais la corrida a ceci d’original que ses promoteurs s’emploient à en nier la cruauté en arguant de son objectif qui est la mise en scène du courage dont doit faire preuve le toréador et de sa capacité à se maîtriser à travers la domination d’un fauve. Ainsi elle ne serait pas cruelle parce que ceux qui la pratiquent ou en sont les spectateurs, n’ont pas pour objectif la souffrance du taureau. Pourtant, si l’objectif n’est pas cruel, ses conséquences le sont. En d’autres termes, que l’on ne condamne pas le torero, peut-être (encore qu’il soit complice), mais la pratique, elle, est condamnable et c’est elle qu’il faut éradiquer puisqu’elle transgresse les lois de notre pays.


C’est à la disparition de ces codes iniques que l’on mesure le degré de civilisation d’une société.


Dans le cas des corridas qu’il y a danger moral supplémentaire du fait qu’on y apprend à ne pas voir la souffrance de « l’autre » dès lors que les parents et les adultes la nient par leur attitude ou par leurs réponses si l’enfant pose une question. Dans ces conditions le spectacle agit pour porter le regard sur celui qui est présenté comme le héros de la situation. L’autre, celui qui souffre est seulement celui qui attaque (et non celui qui se défend en désespoir de cause car en fait, il cherche d’abord à fuir comme son instinct le lui dicte). Et on juge de la qualité des ses attaques aux parades du héros, personne n’y voit l’énergie déployée pour fuir.


« Au-delà de la souffrance infligée aux taureaux qui servent de cobayes pour cet enseignement, revenons aux « valeurs » enseignées telles que les rappelle Monsieur Francis Wolff dans son livre « philosophie de la corrida » en page 163 : « le torero a pour fonction de dominer son adversaire et pour vertu d’en faire montre. Etre torero, c’est exhiber son omnipotence, et plus particulièrement montrer le triomphe de la volonté sur l’instinct. Tout, dans la conduite du combat, doit révéler cet empire… Et F Wolff poursuit, en appelant à la rescousse Corneille pour donner plus de panache à un combat somme toute dérisoire entre un animal piégé et un homme qui a choisi de se faire valoir aux dépens de l’animal : « je suis aussi maitre de moi et de l’univers que je le suis de mes adversaires »


Est-cela que nous souhaitons aux enfants et adolescents, l’apprentissage de la domination comme une valeur en soi qui s’exprime sans but constructif mais dans un but générateur de souffrance  sur celui qui est désigné arbitrairement comme » l’adversaire »?


PS 1 : A Sétoc qui disait : « Il y a plus de mille ans que les femmes sont en possession de se brûler. Qui de nous osera changer une loi que le temps a consacrée ? Y a-t-il rien de plus respectable qu’un ancien abus ? »


Voltaire faisait répondre par Zadig : « La raison est plus ancienne, reprit Zadig, Parlez aux chefs des tribus, et je vais trouver la jeune veuve. »


PS 2 : Un livre à lire : « La corrida de A à Z » Auteure : Elisabeth Hardouin-Fugier


Une documentation mise à jour, donnant des renseignements précis sur les armes, les blessures, les phases de la corrida, ses spectateurs, son accueil, présentée en thèmes faciles et rapides à consulter, accompagnés d’une illustration de qualité et très variée, de Goya au plaques en verre des Lanternes Magiques.


128 pages, plus de 100 illustrations, prix : 23 euros


Pour commander : http://www.editions-sultton.com


Cofinancement de la campagne anti-corrida du Crac dans "Marianne"
  -> Lien : anticorrida crac.pdf

©Société Nationale pour la Défense des Animaux - Webdesign par DRIVSTER.fr