SNDA
Société Nationale pour la Défense des Animaux
"Au coeur de la dignité humaine, se trouve aussi la justice envers les animaux."
ACCUEIL OPINIONS CONTACTS LIENS

> L'ASSOCIATION

> THEMES

> CAMPAGNES

> ARCHIVES

> CHRONIQUES

> Chroniques de la campagne

LA PARISIENNE

LA PARISIENNE

Elle est assez chochotte, miss Zoë, très coussins brodés et stricte sur les principes. Pas question qu’un monsieur chat l’aborde avec un poitrail piqué de bouse. Pas question non plus d’utiliser la chatière de la cuisine. « Veuillez avoir l’obligeance de m’ouvrir la porte, s’il vous plaît ». C’est qu’elle vient de Paris, miss Zoë. Elle n’a rien à voir avec la bande de félins qui gîtent dans la grange côtoyant la maison. D’ailleurs elle n’y met jamais la patte. Les sauvages, c’est pas son truc ! Trop voyous pour elle. Et elle refuse de partager son écuellée de terrine avec quiconque. Non mais, pour qui la prend-on ? Déjà qu’il lui faut supporter les chiens qui aboient la nuit dans les cours et les beuglements éperdus des troupeaux de vaches dans les champs. Comme c’est fatigant, tous ces cris qui agressent l’ouïe. Comme c’est énervant, ces tourbillons de vent qui s’élèvent en volutes jusqu’à la cime des arbres. Elle n’a pas demandé à venir à la campagne, miss Zoë. Elle était tranquille dans le confort de son appartement parisien. Mais il a bien fallu suivre, au déménagement ! Encore heureux qu’elle puisse bénéficier de sa piscine*. C’est si bon de se dorer le pelage au soleil et si agréable de se coucher au bord de l’eau. Dommage qu’il y ait ces roulements de carrioles au loin. Elle aime le silence, miss Zoë, accordant peu d’écoute à ses semblables. Passez votre chemin, chats de campagne, miss Zoë n’a rien en commun avec vous. Elle est du genre à porter un collier de soie, un petit bout de langue rose coincé entre ses dents pour paraître plus distinguée. « Vous avez vu comme je suis belle », dit-elle, « et comme mon pelage noir est propre et lisse. S’il croit me séduire, ce grand mâle tigré qui me tourne autour avec ses odeurs d’étable, il se trompe. Mon Dieu, quand je vois son oreille écorchée s’approcher de moi, je lui balancerais bien un coup de griffe sur le nez, histoire de me faire respecter ».
Oui, miss Zoë est assez chochotte.

Juin 2014
Danielle Chevalier
Villejaleix
03420 St-Fargeol

* Un bac bleu à sable destiné aux enfants.

©Société Nationale pour la Défense des Animaux - Webdesign par DRIVSTER.fr