SNDA
Société Nationale pour la Défense des Animaux
"Au coeur de la dignité humaine, se trouve aussi la justice envers les animaux."
ACCUEIL OPINIONS CONTACTS LIENS

> L'ASSOCIATION

> THEMES

> CAMPAGNES

> ARCHIVES

> CHRONIQUES

> Chroniques de la campagne

CHATS JE VOUS AIME

CHATS JE VOUS AIME

Les chats et moi, c'est une histoire d'amour. Je me lève chaque matin pour m'occuper d'eux avant toute autre tâche quotidienne. Et au temps qu'il fait, vent, pluie qui se casse sur les vitres ou soleil dans sa force, je pressens leurs caractères du jour.

C'est LOUISE la fofolle qui court partout en bousculant les gamelles. C'est PACHA le grand roux qui ne cesse de miauler pour obtenir sa pitance. C'est MARGOT, vive comme le feu, qui cogne mon coude à chacun de mes mouvements. C'est SAMBA la solitaire qui attend sur le rebord de la fenêtre que ses congénères se calment. C'est LOLA, dite Lolotte, qui balance invariablement sa patte griffue sur le nez de CAPUCINE aussitôt en colère. C'est LEO, toujours à la bourre, qui cherche à s'imposer. C'est TINTIN, un oeil bleu un oeil vert, qui observe la scène de loin. C'est FANNY, l'équilibriste, qui tombe dans la casserole de pâtes. C'est VINCENT qui me réclame les émincés qu'il préfère en me couvant des yeux. C'est LILA, la trois couleurs, qui se jette à mille endroits à la fois. C'est ROCCO, le chasseur de vipères, qui se statufie devant sa pâtée. C'est TIMMY qui aime manger "à la main" boulette après boulette. C'est FINETTE, avide de caresses, qui se laisse dominer par POMPON la tendresse, un autre chasseur qui m'offre ses proies. C'est PEPETTE la douce dont le seul souci est de pouvoir materner une soeur ou un frère de race. C'est ZOE, la délicate, qui patiente pour que je la serve à part. C'est BABOU, la mal-voyante de naissance, qui ne s'éloigne pas de la maison et dont il faut guider la patte pour lui montrer son écuelle. C'est FRIQUET, un oeil sur deux, qui surgit d'un chemin étouffé de verdure pour se précipiter dans mes jambes. C'est MINO, la sauvage, qui accepte ma caresse furtive parce que gourmande. C'est l'histoire d'une trentaine de minutes où chaque félin exige de moi d'être rassasié, soigné, cajolé. Matin après matin... Soir après soir...

Repue, ronronnante, la petite bande me quitte pour aller rouler des hanches vers un pré de serpolet ou un entassement de roches. Quelques chats grimpent dans les arbres ébranchés par l'hiver ou guettent un mulot dans les genièvres pointus. Certains jouent à se poursuivre ou avancent à pas feutrés, sans se démasquer, pour bondir sur une feuille poussée par un souffle d'air. La vie est belle, libre, loin du passé douloureux vécu par ces petits êtres fragiles et naïfs.
Je m'assois un moment pour respirer, mais pas question de penser encore à moi. Les chats libres du hameau attendent leurs plats avec des regards insistants et des bruits de gorge. Il y a aussi les chiens, la lapine, les ânesses, les oiseaux du ciel. L'heure c'est l'heure ! Allez, Danielle, secoue-toi, tu déjeuneras après.

Animaux je vous aime, mais que de temps et d'énergie sont nécessaires pour s'occuper de vous et vous plaire. En retour, que d'amour et de petites joies vous m'apportez.

Chats je vous aime.

Le 29 janvier 2015

Danielle Chevalier
Villejaleix
03420 St-Fargeol

©Société Nationale pour la Défense des Animaux - Webdesign par DRIVSTER.fr