SNDA
Société Nationale pour la Défense des Animaux
"Au coeur de la dignité humaine, se trouve aussi la justice envers les animaux."
ACCUEIL OPINIONS CONTACTS LIENS

> L'ASSOCIATION

> THEMES

> CAMPAGNES

> ARCHIVES

> CHRONIQUES

> Chroniques de la campagne

LOLA

LOLA

"...assis dans la boucle de sa queue"
Jules Renard

Mon nom est LOLA mais ma maîtresse aime aussi m'appeler Lolote, Lolita ou princesse ronron. Si cela lui fait plaisir, moi ça m'importe peu ! Je les trouve bizarres, ces humains, avec leurs sobriquets. Je laisse courir et préfère roupiller dans mon coussin avec Samba. Roupiller, c'est vite dit ! Souvent on me réveille pour une raison ou pour une autre. Qu'est-ce qu'elle a encore à me parler, ma maîtresse ? Non j'ai pas faim, j'irai tout à l'heure. "Y'a pas le feu aux poudres", comme on dit. Ce qu'elle est collante avec ses croquettes ! Je sais qu'elle m'adore mais ne peut-elle pas s'occuper un peu de mes sœurs ? Hein ? Qu'est-ce qu'elle raconte ? Oui j'ai vu ma pâtée dans le bol. Oh là là, c'est vraiment une glue cette femme ! J'en ai marre. Allez, je me lève et vais faire un tour. Samba, tu m'accompagnes ? J'ai envie de jouer avec le soleil et les ombres qui se poursuivent de mont en mont. Tiens, les hirondelles sont revenues et virevoltent au-dessus du toit de la grange. Attends qu'il y en ait une qui rase la route pour me narguer et je saute sur elle. On est en mars, c'est ça ? Tout commence à croître et verdir dans la campagne. Les beaux jours sont devant. Super ! Alors, tu veux pas venir, Samba ? Tant pis, je descends seule au bord de la rivière et poserai mes fesses sur la souche mouillée de sève que je considère comme ma propriété. De ce point de vue, je contemple les étendues d'eaux plates qui luisent dans les champs. C'est beau. Les jours grandissent, maintenant. Des feux de feuilles mortes s'élèvent sur le flanc des pentes. Oui, c'est beau. Je suis une vraie auvergnate qui connaît bien son pays. Où est le bouleau pour faire mes griffes ? Ah, le voilà ! Plus gris que blanc après l'hiver. L'herbe pousse autour de lui et monte en foin vert. Délicieux, ce parfum de terre sèche. Bon, je rebrousse chemin, ma maîtresse va finir par s'inquiéter. Je remonte au hameau. A contre-cœur mais je remonte. Elle va encore me saouler de paroles. Elle parle, elle parle, me dit que je suis devenue un des personnages du roman qu'elle écrit. Elle aurait quand même pu me demander mon avis. Je les trouve bizarres, ces humains. J'espère qu'au moins elle aura respecté les confidences que je lui ai faites. Je me méfie, moi, des écrivains. Le Jules Renard n'a pas hésité à voler nos personnalités avec ses "histoires naturelles".
Oui, je suis rentrée. Oui, je t'aime. Pas possible, une vraie glue !

Mars 2015
Danielle Chevalier
Villejaleix
03420 St-Fargeol

©Société Nationale pour la Défense des Animaux - Webdesign par DRIVSTER.fr