SNDA
Société Nationale pour la Défense des Animaux
"Au coeur de la dignité humaine, se trouve aussi la justice envers les animaux."
ACCUEIL OPINIONS CONTACTS LIENS

> L'ASSOCIATION

> THEMES

> CAMPAGNES

> ARCHIVES

> CHRONIQUES

> Chroniques de la campagne

CLARENCE

CLARENCE

Je ne me doutais pas qu'un lapin avait autant de caractère. Miss CLARENCE, ainsi nommée par sa précédente maîtresse, ne manque jamais de me faire savoir ce qui lui plait et lui déplait. Elle tape rageusement des pattes arrières contre les parois de son clapier, me regardant bien en face avec l'air de dire : "T'as compris ce que je veux ?".

Ce qu'elle veut, Clarence, c'est avoir ses câlins et ses granulés à heure fixe dans la matinée, une gamelle pleine qu'elle mangera à sa convenance. Dans son oeil, je vois briller beaucoup de satisfaction et de caprices. Je change son eau deux fois par jour pour qu'elle reste propre et fraîche. Et je nettoie et renouvelle sa litière tous les jours, de la sciure de bois et du foin d'excellente qualité. Une vraie petite bourgeoise, miss Clarence.

Oui, une bourgeoise propriétaire de deux maisons. La première, installée dans la grange, lui permet de demeurer à l'abri des vents, des pluies et des gros froids. Clarence cohabite volontiers avec les chats qui n'hésitent pas à lui tenir compagnie un temps assez long. La seconde maison est extérieure. Clarence y loge huit mois par an. C'est sa préférée. Elle lui permet de tout voir et de tout entendre. Car cette lapine s'intéresse à ce qui l'entoure, l'attention souvent prise par les deux ânesses du champ en face. Elle écoute dans le chemin étouffé de verdure, derrière elle, les voix des promeneurs qui descendent à la rivière. Clarence aime la lumière molle ou le soleil à qui elle offre son dos, l'herbe qui pousse drue, les ombres qui courent de monts en monts, le pépiement des passereaux. Elle est en accord avec toutes ces choses de la nature, la grande organisation de la terre et du ciel, le calme et le bleu de l'espace.

Au soir tombé, Clarence sait que je viendrai lui donner sa pomme de terre cuite. Elle en raffole. Son choix alimentaire ne va pas plus loin que patates et granulés. Elle refuse l'herbe, les carottes, le thym, le persil. Miss Clarence est une dame... un peu à part, une dame attachante, intelligente et pleine de vie.


Janvier 2016
Danielle Chevalier
Villejaleix

©Société Nationale pour la Défense des Animaux - Webdesign par DRIVSTER.fr