SNDA
Société Nationale pour la Défense des Animaux
"Au coeur de la dignité humaine, se trouve aussi la justice envers les animaux."
ACCUEIL OPINIONS CONTACTS LIENS

> L'ASSOCIATION

> THEMES

> CAMPAGNES

> ARCHIVES

> CHRONIQUES

> Chroniques de la campagne

UNE HISTOIRE D'AMOUR

UNE HISTOIRE D'AMOUR

Ce n'est ni par habitude, ni par peur de la solitude, et encore moins pour l'intérêt et la facilité de vie qu'un compagnon peut apporter, que DAPHNEE et GARY s'aiment. Ensemble ils mangent, se promènent, dorment. Sans chicanerie, sans lassitude, sans arrière-pensées, et cela depuis plusieurs années. Ils sont un exemple pour le genre humain.

Daphnée apprécie les attentions de Gary parce qu'il est vaillant et tendre. Gary s'évertue à protéger Daphnée parce qu'elle est douce et assez peureuse.
Ils ont choisi de vivre libres dans la cave ou les abris extérieurs mis à leur disposition. Est-ce pour mieux protéger leur amour ? Ils se plaisent à paresser dans les herbes courtes chauffées du soleil de mi-février, humant le parfum des premières violettes. Leurs oreilles frémissent aux sifflements des merles dans la fourche des prunelliers. Les eaux de la rivière bruissent au fond de la vallée. Daphnée et Gary se regardent avec tendresse. Leurs sentiments sont profonds.

Les animaux éprouvent beaucoup plus de sensibilité qu'on imagine. Ils ont un affectif très développé et parfois leur orgueil et leur honte s'avèrent démesurés. Pour preuve, cette histoire vraie d'un perroquet amazone qui ne cesse de vouloir séduire la femelle qui partage son existence. Il fait le beau et en rajoute jusqu'à ce qu'il chute de son perchoir avec un superbe "Merde" ! Vexé, n'osant plus affronter les yeux de sa belle, il se replie sur lui-même dans un coin de la cage, plusieurs heures durant1.

Daphnée s'est éloignée de la maison et farniente dans le champ en face devant un entrelacs de ronciers noirs. L'écoulement du temps cesse d'être perceptible. La campagne commence à verdoyer et on entendra bientôt le chant du coucou.
Mais un chasseur traîne dans les bois et un coup de feu retentit, suivi d'un autre, bien trop près du hameau. Les vaches qui broutaient voracement du foin ont levé la tête. Cela a réveillé Gary qui s'alarme aussitôt pour sa compagne. Il dévale le chemin quatre à quatre, le souffle court, pour venir se blottir contre Daphnée. Reconnaissante, elle se laisse cajoler avec des frémissements de paupières.

Ce n'est pas par habitude que Daphnée et Gary restent ensemble. L'amour a tracé son sillon dans leurs coeurs purs. Un amour aussi discret qu'intense.

Danielle Chevalier, Villejaleix
Février 2017

©Société Nationale pour la Défense des Animaux - Webdesign par DRIVSTER.fr