SNDA
Société Nationale pour la Défense des Animaux
"Au coeur de la dignité humaine, se trouve aussi la justice envers les animaux."
ACCUEIL OPINIONS CONTACTS LIENS

> L'ASSOCIATION

> THEMES

> CAMPAGNES

> ARCHIVES

> CHRONIQUES

> Thèmes

Cages, zoos, aquariums

Cages, zoos, aquariums

Les animaux ne naissent pas pour être incarcérés. Qu'ils soient nés en captivité ou capturés dans la nature, les cages et aquariums sont pour eux des prisons. C'est en enfermant des animaux libres qu'abusivement ont été créées les races d'oiseaux dites "de cage" ou " de volière", de poissons "d'aquarium".
Captures et transport sont synonymes de souffrance, 90% des animaux capturés meurent ainsi, misérablement.
Les expositions d'animaux, ménageries, réserves artificielles, parcs zoologiques, aquariums, zoos marins, vivariums détiennent captifs, des animaux obligés de supporter une présentation continuelle au public. Contraints, les animaux ne peuvent se soustraire au regard des visiteurs, alors qu'en liberté leur prudence habituelle leur commande de fuir la présence de l'homme.
Par tous les temps, les animaux doivent assurer les recettes.
Lorsqu'un reptile est nourri de proies vivantes, sa détention représente une double cruauté, en raison des souffrances inhérentes à la captivité et à cause de la terreur imposée à d'autres petits animaux. Ces derniers sont enfermés pour un temps plus ou moins long dans la cage avec le reptile, pour qu'ils soient dévorés vivants, sans aucune possibilité de s'échapper (contrairement à ce qui se passe dans la nature où la fuite est possible).
La justification pédagogique invoquée par certains est fallacieuse, les animaux prisonniers perdent leur véritable caractère et acquèrent en captivité des comportements anti-naturels.
Quant à la reproduction en captivité, elle n'est pas un critère de bien-être.

©Société Nationale pour la Défense des Animaux - Webdesign par DRIVSTER.fr