TOM L’ESPIEGLE

Une galipette à gauche… Un pas de course à droite… Coucou, c’est moi TOM l’écureuil. Je suis venu faire un tour au hameau. C’est le printemps et j’espionne le chat de ta maison, caché au milieu des haies qui verdoient. Les journées sont tièdes et ça me plaît bien. Ma famille fait la sieste après avoir mangé des glands. Moi je me promène. Hop, hop, bien malin celui qui m’attraperait. Je ne marche pas, je saute de petits bonds en petits bonds. Hop, hop, et je m’accroche à l’écorce des arbres, l’œil vif et la tête en bas. Je suis un bon acrobate. Et je file comme le vent. Une galipette à gauche… Un pas de course à droite… Hé ! Le chat, tu m’as vu ? Je m’attarde dans l’herbe neuve et le tremblement de l’air chaud. Je m’approche de la maison. Un crapaud chante par intervalles à l’entrée de la cave. Hop, hop, je suis l’écureuil. Et j’ai faim après toutes ces pirouettes. En fait, j’ai faim tout le temps ! Je cours cueillir une pomme de pin sans quitter le chat du regard. Elle tourne entre mes doigts griffus et j’arrache les écailles pour déguster les graines. Je vais en enterrer quelques-unes. Un geai s’envole au-dessus de moi en lançant son cri aigre. Cela suffit pour que j’oublie où j’ai enfoui les graines précédentes ! Je dois avoir des provisions un peu partout. Au pied de plusieurs chênes. Je n’ai aucune mémoire. Une galipette à gauche… J’ai un peu sommeil. Un pas de course à droite… Je vais retrouver ma famille pour la sieste. Ma queue est un édredon. Et je m’endormirai au crépitement des pignoles qui craquent à la chaleur.

D. Chevalier

Villejaleix

Le 22/03/19

Illustration Katia FAVROT

Fermer le menu