Ce que vos dons ont permis

Éditorial de Nicole Sugier

En fondant la SNDA madame Andrée Valadier a souhaité inscrire l’association dans une démarche éthique. “Au coeur de la dignité humaine se trouve aussi la justice envers les animaux”. Pourquoi ? Parce que “un animal est un être qui vit, qui pense, qui souffre”.

Concrètement, au-delà des mots, comment un tel engagement pouvait se traduire dans l’action ? 

Les statuts de la SNDA identifient quatre objectifs majeurs :

  • Protéger, défendre les animaux, lutter contre toute souffrance qui leur est infligée et assurer l’éducation du public en ce sens.
  • Etendre son action sur tout le territoire français ainsi que dans les autres pays.
  • Œuvrer pour que la législation et la réglementation existantes protégeant les animaux soient respectées, intervenir pour que de nouveaux textes législatifs et réglementaires protégeant les animaux soient promulgués.
  • Informer le public et assister les personnes qui sollicitent des conseils.

Ces objectifs doivent être mis en œuvre dans le présent, mais ils doivent aussi viser à un avenir meilleur pour les animaux, pas seulement ceux qui sont sauvés grâce à des interventions ponctuelles de terrain, mais aussi les générations à venir d’animaux, d’où l’injonction d’“intervenir pour que de nouveaux textes législatifs et réglementaires protégeant les animaux soient promulgués”. Concevoir, proposer, un avenir meilleur pour les animaux suppose que l’on connaisse bien la situation dénoncée, les causes et les conséquences de la mauvaise application de la réglementation existante, les défauts de réglementation, les blocages idéologiques. C’est la raison pour laquelle, en tant que présidente de la SNDA, je me suis particulièrement attachée à respecter la nécessité d’investir dans le présent tout en élaborant des armes — c’est à dire des arguments pertinents — contribuant à corriger dans l’avenir les injustices sources de souffrances.

(…)

Retrouvez la suite de l'éditorial et le récapitulatif des actions menées par la SNDA depuis 2004 dans le journal Dynamique ci-dessous

Fermer le menu