La lettre de la Présidente

Voici venir l’hiver après un été chargé en émotion dans la vie de la SNDA.

Liliane SUSJANSKY, membre du bureau de la SNDA pendant de nombreuses années,  nous a brutalement quitté au mois d’août et a laissé un grand vide. Son dévouement et sa passion non seulement pour les animaux mais également pour les enfants étaient sans faille.

Elle nous laisse un livre coécrit  avec Stéphanie Lahana et publié en décembre 2015 intitulé « 45 ans de protection animale : une vie de combat » dans lequel elle retrace ses  combats en faveur des animaux pour lesquels elle a mené des actions et des campagnes d’envergure politique … 

En juillet dernier, après 3 mandats et 15 ans  d’un travail acharné pour poursuivre l’œuvre de Madame VALADIER et de sa fille Maryvonne, Nicole SUGIER  a souhaité passer le relais  et a démissionné de ses fonctions de Présidente .

Fort heureusement, elle ne nous quitte pas tout à fait puisqu’elle demeure administratrice de la SNDA et pourra donc toujours nous faire bénéficier de ses précieux conseils.

Les membres du Conseil d’Administration m’ont fait l’honneur de me proposer le poste de Présidente. J’ai accepté consciente  de l’ampleur de la tâche et de la responsabilité qui m’incombe pour poursuivre les actions engagées et mener à bien l’objectif premier de la SNDA qui est d’améliorer les conditions de vie de nos amis les animaux, domestiques ou non, et de faire cesser les souffrances et tortures dont ils sont l’objet.

Aux nombreux abandons de cet été, se sont succédés les actes de maltraitances malheureusement récurrents, lesquels à de rares exceptions, sont très insuffisamment sanctionnés par les tribunaux, ce que la SNDA a pu constater dans le cadre des actions qu’elle mène depuis plusieurs années en se constituant partie civile dans les procédure pénales ouvertes  à l’encontre des auteurs de violences et de mauvais traitement à l’encontre des animaux.

L’œuvre première de la SNDA, par la voix de Mme VALADIER sa fondatrice, était de voir interdire la corridas, activité cruelle s’il en est.

Un projet de loi a été déposé en octobre 2019 par la députée LREM des français de l’étranger Samantha CAZEBONNE afin de voir interdire la présence de mineurs aux corridas et aux combats de coqs. Cette proposition tombe sous le sens et devrait aller de soi au même titre que l’on interdit les films ou les jeux vidéo violents aux enfants mineurs ; or, il se trouve encore des personnalités publiques pour défendre  l’indéfendable dans la presse…

Qu’importe, c’est une première étape qui sera nous l’espérons couronnée de succès.

Les combats de la SNDA, c’est aussi le gavage des oies pour le foie gras, d’une cruauté inouïe au nom de la gastronomie française (hélas plus que d’actualité en cette période de Noël, et aussi la chasse, dont on voit bien les dangers que cette activité pratiquée par une minorité fait courir au plus grand nombre (simples promeneurs, cavaliers, enfants, amoureux de la nature ..)   au travers d’un fait divers récent tragique intervenu lors d’une chasse à courre.

La SNDA lutte également et avec ferveur contre l’expérimentation animale, source de grande souffrance pour une efficacité médicale de plus en plus mise en doute, et participe à ce titre financièrement à la recherche de méthodes alternatives à la vivisection notamment en soutenant le programme Valitox.

Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive. La liste des combats à mener est très longue et il y aura beaucoup à faire nous le savons avant que l’animal soit réellement considéré comme un être sensible et réellement protégé comme tel.

Tous les membres du bureau de la SNDA sont bénévoles.

Nous comptons sur vous pour nous soutenir dans ces combats. Le site internet de la SNDA va permettre prochainement la possibilité de faire vos dons en ligne mais d’ici là, vous pouvez continuer à nous adresser vos dons avec votre bulletin d’adhésion par courrier, mail ou bien par prélèvement automatique.

N’oubliez pas quand cela vous est possible de nous communiquer vos adresses mail, la communication en sera facilitée et plus écologique.

Nous vous tiendrons régulièrement informés de l’activité de la SNDA ; le dynamique hors série «  Ce que vos dons ont permis »  est consultable sur le site internet de la SNDA.

Merci pour votre soutien ; ne baissons surtout pas les bras ; c’est en œuvrant tous et toutes sans relâche que nous obtiendrons des résultats politiques et sociétaux et un changement de paradigme, et n’oublions pas qu’un seul animal sauvé est déjà une victoire.

Je vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année.

La Présidente, Laure IELTSCH