La SNDA soutient les Réserves de vie sauvage®

Les 21 août, des éleveurs et chasseurs ont organisé une manifestation contre la création des Réserves de vie sauvage de l’ASPAS, Association pour la Protection des Animaux Sauvages.

Les manifestants ont faire part de plusieurs objections (accaparement de la nature, flambée du prix du foncier, participation à la « prolifération » des loups et des « nuisibles »). Ces objections ont toutes été réfutées, en particulier parce que ces réserves sont soumises à la même règlementation que le reste territoire français.

Pour les défenseurs de la nature sauvage, la manifestation du 21 août traduit l’inquiétude de certains secteurs d’exploitation qui craignent que ces réserves ne démontrent que la nature est parfaitement capable de se réguler sans interventions humaines.

Ces réserves sont des espaces qui bénéficient du label Réserves de Vie Sauvage® . Créé par l’ASPAS, ce label correspond au plus fort niveau de protection de la nature en France. Les terrains acquis sont laissés en libre évolution.

L’objectif  n’est pas de réensauvager l’ensemble du territoire français, mais de garantir à la nature un maillage d’espaces réellement protégés, de restaurer des formes d’exploitation forestière respectueuses de la faune et de la flore, et de travailler avec des agriculteurs ayant opté pour une agriculture hospitalière pour la vie sauvage.

C’est un laboratoire pour tester une autre manière de vivre avec l’ensemble de la communauté du vivant.

À ce titre, la SNDA soutient cette démarche.