You are currently viewing La France programme la fin des animaux sauvages dans les cirques et delphinariums.

La ministre  de la Transition écologique et solidaire, Barbara Pompili, annonce de la fin des animaux sauvages dans les cirques. C’est une véritable avancée pour la cause animale.

Depuis de nombreuses années, nous dénoncions avec d’autres associations les terribles conditions des animaux dans les cirques et delphinariums en France. Les actions déterminées des militants ont fini par convaincre le gouvernement.

Ce mardi, la ministre a annoncé une série de mesures en faveur du bien-être de la faune sauvage captive.

Ces mesures prévoient l’interdiction immédiate de la reproduction des cétacés détenus dans les delphinariums. De plus, l’introduction de nouveaux cétacés dans des structures à des fins de spectacle est désormais interdite.

L’interdiction de détention de cétacés à des fins de spectacles sera appliquée d’ici 2 ans pour les orques et d’ici 7 ans pour les dauphins.

Par ailleurs, le gouvernement prévoit d’interdire progressivement la détention des animaux sauvages dans les cirques et spectacles itinérants.

La fin de l’élevage de visons d’Amériques pour la fourrure est programmée pour 2025. Quant aux parcs zoologiques, ils devront se conformer à de nouvelles normes visant à améliorer les conditions de vie des animaux.

Ces mesures prévoient l’accompagnement des filières pour une reconversion ainsi que pour le placement des animaux, dans des sanctuaires ou des refuges.

Nous nous réjouissons de cet engagement historique.

Nous suivrons attentivement la mise en place des mesures.

Retrouver les mesures annoncées sur le site du ministère