Législatives : 26 ONG appellent à ce que la condition animale fasse partie du débat démocratique

Législatives : 26 ONG appellent à ce que la condition animale fasse partie du débat démocratique

La dissolution soudaine de l’Assemblée nationale au soir des élections européennes a provoqué un véritable séisme politique en France. Les incertitudes sur la composition de la prochaine Assemblée et la formation du nouveau gouvernement sont nombreuses. Ce changement aura un impact significatif sur divers sujets, notamment la condition animale, souvent négligée dans les débats. Nos 26 ONG de protection animale soulignent l’importance pour les candidats de ne pas ignorer ces enjeux cruciaux et exhortent les électeurs à considérer sérieusement les positions des candidats sur ce sujet.

Les avancées et les reculs

Au cours des deux dernières années, quelques amendements favorables aux animaux ont été adoptés. Cela inclut des mesures sur la stérilisation des chats libres, la lutte contre la zoopornographie, la chasse aux trophées et l’utilisation d’animaux sauvages par les influenceurs. Cependant, aucune loi significative visant l’amélioration de la condition animale n’a été définitivement adoptée. Pire encore, certains reculs inquiétants ont été observés, comme le report de la proposition de règlement européen sur l’élevage en cage et la facilitation de l’installation d’élevages industriels.

Une situation critique

La prochaine législature représente une opportunité cruciale pour la condition animale. La situation est d’autant plus critique que l’Union européenne a récemment réduit ses ambitions en matière de bien-être animal. La nouvelle composition du Parlement européen est également un signal d’alarme. En tant que premier pays d’élevage en Europe, la France a une responsabilité accrue. Cependant, la consommation de viande y est en hausse, et les modèles d’élevage intensif prédominent, avec des animaux souvent mutilés dès la naissance et confinés dans des conditions déplorables.

La souffrance animale et les pratiques cruelles

Les animaux aquatiques ne sont pas épargnés, étant souvent élevés et pêchés sans considération pour leur souffrance. De plus, des pratiques de loisirs cruels, comme la chasse à courre et les corridas, perdurent en France. La situation est aggravée par la 6e extinction de masse des espèces, avec des mesures nationales qui favorisent parfois la “destruction” d’espèces protégées.

Un appel à l’action

Malgré quelques avancées en 2021 pour les animaux de compagnie, la France reste tristement célèbre pour le taux élevé d’abandons. Les millions d’animaux utilisés dans les laboratoires, l’enseignement et la recherche souffrent également, malgré l’existence de méthodes alternatives.

Un mandat crucial

Quelle que soit la couleur politique du prochain gouvernement, il devra aborder ces questions pressantes. Selon un sondage IFOP/30 Millions d’amis de 2024, 63 % des Français estiment que les animaux sont mal défendus par les politiques. Il est urgent d’agir. C’est pourquoi nos 26 ONG de protection animale exhortent les candidats aux législatives à prendre des engagements fermes pour défendre la condition animale durant leur mandat.

Conclusion et appel aux électeurs

Nous appelons également les électeurs à faire un choix éclairé en consultant les engagements passés des candidats et des formations politiques sur notre site : engagement-animaux.fr. Ensemble, nous pouvons améliorer le sort de millions d’animaux en France.

Signataires

  • Convergence Animaux Politique
  • ADOCMU, Association pour le Droit à l’Objection de Conscience en Milieu Universitaire
  • AJAS, Association Justice Animaux Savoie
  • Alliance Anticorrida
  • Animal Cross
  • Animal Testing
  • Antidote Europe
  • APRAD
  • AVA – Abolissons la vénerie aujourd’hui
  • AVES, Agir pour le Vivant et les Espèces Sauvages
  • CIWF France (Compassion In World Farming France)
  • Code animal
  • COLBAC
  • Convention Vie et Nature
  • Défense de l’animal – Confédération nationale
  • Éducation Éthique Animale
  • FLAC
  • Fondation Brigitte Bardot
  • Humanisma
  • LE CHIEN MON AMI
  • OABA (Oeuvre d’Assistance aux Bêtes d’Abattoirs)
  • One Voice
  • QUATRE PATTES
  • SNDA
  • La SPA – Société protectrice des animaux
  • Welfarm – Protection mondiale des animaux de ferme

Défenseur de la cause et du bien-être animal ?  Soutenez-nous ! Faites un don à la SNDA.

Vous pouvez suivre les actualités du monde animal sur le site de la SNDA. 

Également, retrouvez-nous sur InstagramFacebook et Tiktok

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ceci fermera dans 20 secondes