Tout savoir sur la pétition concernant l'utilisation des méthodes non-animales à des fins scientifiques.

Des méthodes non-animales à des fins scientifiques

Mi-octobre, un projet de pétition initié par le Comité Scientifique Pro-Anima voit le jour. Ce projet est soutenu par de grandes ONG françaises dont la SNDA. Puis elle est déposé par Yoann Latouche, chroniqueur télé et citoyen engagé pour la cause animale.

Fin-octobre, elle a reçu la validation du Sénat.

Une pétition avec pour objectif la demande d’une mission d’information sur l’utilisation des méthodes non-animales dans la recherche et la règlementation.

Pourquoi cette demande est importante ?

La France est parmi les trois plus grands utilisateurs d’animaux à des fins scientifiques en Europe.

En 2019, 1,9 millions d’animaux ont été utilisés en France dans des expériences, on ajoute à ça 2,1 millions d’animaux détenus mais non utilisés. Ce qui fait un total de 4 millions d’animaux sur une seule année.

Pourtant, à ce jour, de nombreuses méthodes de remplacement à l’expérimentation animale existent et sont tout à fait performantes et fiables !  

Quel est l’avis des Français.es à ce sujet ?

Selon des sondages Ifop :

  • 78% sont favorables à la fermeture des élevages de chiens et de chats destinés aux laboratoires.
  • 76% encouragent les pouvoirs publics à développer des méthodes substitutives à l’expérimentation animale.
  • 74% sont favorables à une interdiction du recours à l’expérimentation animale dans un délai de 10 ans.

Comment va marcher cette pétition ? Que va-t-elle permettre ?

Quand une pétition est validée par le Sénat, elle est mise en ligne en ayant pour but de récolter 100 000 signatures valides dans un délai de 6 mois.

Une fois les signatures récoltées, la pétition sera transmise à la Conférence des Présidents, qui décidera potentiellement d’y donner suite.

La Conférence des Présidents fixe l‘ordre du jour du Sénat, elle décide donc de la liste et de l’ordre d’examen des textes dont le gouvernement a décidé de traiter ou dont le Sénat propose l’examen.

Ainsi, si une suite est donnée à cette pétition, la Commission devra évaluer les conséquences de l’utilisation de méthodes non-animales à des fins scientifiques.   

Cette mission d’information va donc permettre d’émettre un rapport concernant à la fois l’utilisation des animaux et la mise en place effective des méthodes non-animales dans les 3 grands domaines suivants :

  • L’enseignement
  • La réglementation
  • La recherche scientifique
Une pétition à signer pour les méthodes non-animales.

Le monde animal a besoin de vous ! 

Nous avons jusqu’au 30 avril 2023 pour récolter 100 000 signatures !

Donc nous vous invitons à cliquer sur le lien ci-dessous et à signer la pétition pour un premier pas important vers une plus grande prise de conscience et une meilleure connaissance des méthodes de remplacement à l’utilisation des animaux à des fins scientifiques.

https://petitions.senat.fr/initiatives/i-1254

N’hésitez pas à partager la pétition.

On vous tient bien sûr au courant de l’avancée de cette procédure.

Vous pouvez retrouver toutes les actualités du monde animal et des actions de l’association sur le site de la SNDA.


Ceci fermera dans 20 secondes