Vente de Munitions dans les Bureaux de Tabac

Vente de munitions dans les bureaux de tabac pour les chasseurs, les associations de défenses des animaux pas contents

À partir du 1ᵉʳ janvier 2024, une nouvelle étape dans la diversification des activités des bureaux de tabac est amorcée avec la vente de munitions, fruit d’une collaboration entre la Confédération des buralistes, les chasseurs et le ministère de l’Intérieur. Cette décision, loin de faire l’unanimité, suscite des débats passionnés, notamment de la part des associations de protection des animaux. 

Officialisée le 24 novembre 2023, la collaboration entre la Confédération des buralistes, les chasseurs et le ministère de l’Intérieur pour la vente de munitions génère des réactions mitigées. Certains y voient un soutien déguisé à la chasse, tandis que d’autres réclament une réforme profonde de cette activité.

L’achat de munitions dans les bureaux de tabac sera soumis à des conditions strictes, nécessitant une carte d’identité et un permis de chasse valide. Bien que les bureaux de tabac montrent un intérêt pour cette diversification, des inquiétudes émergent du côté des défenseurs des animaux.

Pour obtenir le droit de vendre des munitions, les buralistes devront suivre une formation de deux jours et réussir un examen. La nouvelle certification, baptisée “vente exclusive de munitions”, remplacera les diplômes d’État d’armurier. Les bureaux de tabac devront ensuite obtenir un agrément du préfet, avec une autorisation d’ouverture de commerce soumise à l’avis du maire.

Prévue pour début 2024, la vente de munitions dans les bureaux de tabac suscite des débats houleux. Si certains y voient une réponse à l’accessibilité pour les chasseurs, les armuriers expriment leurs craintes face à une concurrence potentielle. Les associations de protection des animaux plaident, elles, pour une réforme en profondeur de la chasse. Cette décision gouvernementale met en lumière les tensions entre les parties prenantes et soulève des interrogations sur la sécurité et la légitimité de cette nouvelle orientation pour les bureaux de tabac.

La SNDA exprime son opposition à ce projet, considérant qu’il s’agit d’un leurre de l’État en faveur des chasseurs, soulignant ainsi la position des associations de protection des animaux.


Défenseur de la cause et du bien-être animal?  Soutenez-nous ! Faites un don à la SNDA.

Vous pouvez suivre les actualités du monde animal sur le site de la SNDA. 

Également, retrouvez-nous sur Instagram, Facebook et Tiktok

2 Comments

  1. Bedin

    Bonjour pourquoi ne pas faire une pétition contre les munitions avec change.org?

    1. Linda SNDA

      Bonjour Christine,
      Des pétitions sont déjà présentes sur change.org et mesopinions. Croisons les doigts pour que cela change quelque chose.
      Encore merci pour votre intérêt.
      La SNDA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ceci fermera dans 20 secondes